L'autre visage d'AKABA IV

Les chemins sont des moyens pour voyager, pas des destinations

Certaines circonstances peuvent changer notre vie et le cap que nous suivons, une part importante de nous-même se transforme lorsque nous entrons dans la vie professionnelle. Dans la plupart des cas, le chemin est si incertain que ce n’est qu’en étant prêts à vivre l’expérience que nous pourrons tirer le meilleur profit des apprentissages.

Aujourd’hui, nous voulons nous arrêter sur la trajectoire d’un de nos collègues, Lander, un vrai exemple de constance et de dévouement dans son travail. Tout a commencé quand il avait à peine 20 ans par ce qu’on pourrait appeler un hasard de la vie. Lui-même le raconte comme quelque chose qui est arrivé, c’est tout…
 

null

 

Mon expérience professionnelle est courte, j’ai commencé à travailler à 20 ans au stade d’Anoeta au nettoyage et à l’entretien ; j’y suis resté pendant 4 ans, concrètement jusqu’à 2001. Un jour, c’était au mois de mai, on m’a proposé d’entrer chez Akaba pour participer à la production d’une énorme commande de bancs Nomad. C’était une commande spéciale pour l’aéroport de Cologne, et c’est comme ça qu’a commencé mon parcours chez Akaba.


Lander n’avait pas imaginé faire partie de l’équipe de production d’Akaba, pourtant, ça a été la première étape et le commencement d’une histoire qui a duré de nombreuses années et qui lui a permis de poursuivre sa trajectoire, cette fois comme magasinier.

Pendant plusieurs années, j’ai travaillé dans l’entrepôt et je me rappelle qu’alors, quand on était encore à Lasarte (nos anciennes installations), les caractéristiques et les conditions du site nous forçaient à faire des va-et-vient, parce que tout le matériel était réparti dans différents endroits de l’usine.

 

Changements technologiques, nouveau projet en route

Changements technologiques, nouveau projet en route et plein de commandes à livrer, c’est ainsi que s’annonçait 2008, moment où Akaba entreprenait une rénovation dans tous les aspects de l’entreprise.

L’entreprise a installé un entrepôt intelligent d’Ulma, une opération qui a radicalement transformé le mode de travail de la logistique interne ; du matériel éparpillé dans les différents pavillons, nous sommes passés à un entrepôt où tout était centralisé et beaucoup mieux contrôlé. 

Ces changements ont entraîné de nouvelles responsabilités pour toute l’équipe d’Akaba ; dans certains cas, de nouvelles fonctions et de nouveaux postes ont été introduits pour élever les standards de qualité du processus de fabrication. Une équipe de responsables de production a été créée à ce moment-là, dans laquelle Lander est entré comme responsable tapisserie et entrepôt.

J’aime tout dans mon travail, organiser, planifier et essayer d’apporter la meilleure réponse à l’équipe que nous formons chez Akaba.

Les gens avec qui on passe le plus de temps sont peut-être les collègues de travail ; dans le cas de Lander, il a travaillé pendant longtemps avec ses frères, une expérience qui mérite d’être contée…

Je suis l’aîné de 3 frères, ensuite vient Eneko, puis Alain, et tous les 3, nous avons partagé l’espace d’AKABA pendant quelque temps. Pour moi ça a été une belle étape, une très belle étape, parce que j’aimais être avec mes deux frères, avec qui je partage beaucoup de passions : la chasse, la pêche, la montagne, les champignons… Nous avions toujours des débats sur ces thèmes parce que chacun de nous avait un point de vue différent, on n’était jamais d’accord, mais on s’amusait beaucoup (Lander rit). Même si actuellement mes frères ne sont plus chez Akaba, je me souviens encore de cette époque ensemble avec beaucoup de tendresse.

Beaucoup de choses ont changé, Lander poursuit son chemin chez Akaba et aujourd’hui, chaque nouveau projet continue de le motiver comme au premier jour, lorsqu’il est entré dans l’équipe pour la commande de l’aéroport de Cologne. En regardant en arrière, il pense…

Les choses ont changé et nous avons de meilleurs systèmes, tout est beaucoup plus organisé, mais l’essence reste la même, et c’est ça qui fait que j’aime ce que je fais.